DOMAINE DE GROSBOIS

L’ALLIANCE D’UN PATRIMOINE HISTORIQUE
ET D’UNE ACTIVITÉ HIPPIQUE DANS UN CADRE
NATUREL D’EXCEPTION.
Château de Grosbois
Situé aux portes de Paris, dans un écrin de
verdure de 412 hectares, le château de Grosbois
est une demeure de campagne du 17e siècle
magnifiquement restaurée. A l’intérieur, le château
a conservé son décor et offre une succession de
salons qui portent la marque de tous les grands
styles français, de la salle à manger Louis XIII à la
bibliothèque Restauration. Racheté en 1805 par
le Maréchal Berthier, ce Ministre de la Guerre de
Napoléon Ier marque durablement les lieux de son
empreinte, y aménageant des espaces de réception
fastueux pour y recevoir l’Empereur et sa cour.
Le centre d’entraînement hippique de Grosbois
Situé à moins de 15 km de l’hippodrome de Paris –
Vincennes, le centre d’entraînement de Grosbois a
été acquis en 1962 par LeTROT afin de constituer
un vivier de partants pour les courses. Plus de 412
hectares sont ainsi dévolus à l’entraînement des
chevaux trotteurs. Ce vaste domaine boisé dispose
à cet effet d’infrastructures (manège, pistes de
vitesse…) et de services de pointe (maréchalerie,
clinique vétérinaire, CFA…) dédiés à l’entraînement
des trotteurs. Il peut ainsi accueillir jusqu’à 1 500
chevaux, pendant le meeting d’hiver et plus de 80
entraîneurs y vivent et y travaillent tous les jours
pour assurer un spectacle de qualité.
Décor de tournages
Le Domaine de Grosbois a ainsi figuré dans
de nombreux longs-métrages, fictions ou films
documentaires consacrés à l’histoire ou à l’activité
hippique. Certains salons du château de Grosbois
forment ainsi le décor du ’Comte de Monte Cristo’
réalisé par Josée Dayan. Plus récemment,
Guillaume Gallienne tourne dans le manège et
les extérieurs, une des scènes cultes de son film
autobiographique ’Guillaume et les garçons à
table’ (2013).